SHSC | Accueil
Est-ce bien Pit Martel?
Dimanche, 02 Avril 2017 00:00

 

pitmartel1929pit martelReconnaissez-vous Pit Martel? C'est la question lancée il y a trois ans dans le site Web de la Société d'histoire de la seigneurie de Chambly.

 

On y mentionnait avoir acheté dans le site d'enchères eBay la photographie (la première des deux photos ci-contre) d'un homme à deux pas d'une automobile à manivelle, debout devant la boucherie et l'épicerie de Joseph Pelletier, rue Bourgogne à Chambly. La photo était datée de juillet 1922.

 

Lire la suite...
 
Conférence: Une incursion dans les archives des Oblats
Dimanche, 02 Avril 2017 00:00

 

oblats460La prochaine conférence de la Société d'histoire de la seigneurie de Chambly se tiendra le dimanche 9 avril 2017, à 13 h 30, à la maison des Oblats (460, Première rue, à Richelieu). Elle portera sur les Archives Deschâtelets-NDC des missionnaires Oblats de Marie Immaculée.

 

Lire la suite...
 
L’enfant illégitime et le patrimoine familial
Dimanche, 02 Avril 2017 00:00


breardÀ Saint-Joseph-de-Chambly, le 27 janvier 1800, Benjamin Gaudreau, menuisier, fils de Joseph et de Scholastique Proulx, épousait Marguerite Bréard, fille de feu Joseph Bréard  et de Marguerite Racine, «après la publication de trois bans de mariage à trois messes paroissiales» suivant l’usage. Rien de particulier ici.


Lire la suite...
 
La maison du maire Moquin
Lundi, 27 Mars 2017 00:00

 

rich07

Le vendeur qui m'a contacté est formel. La carte postale qu'il a entre les mains et qu'il souhaite me vendre montre la «maison de Jean-Baptiste Moquin, maire de Richelieu de 1937-1941». Évidemment que je n'ai pas hésité à lui remettre un chèque afin d'obtenir cette pièce.

 

Lire la suite...
 
Se donner au curé
Lundi, 27 Mars 2017 00:00

 

Mignault1À l’époque où les caisses de retraite n’existaient pas, il était commun pour un cultivateur de faire don de ses biens à l’un de ses enfants en échange de biens et services assurés jusqu’à la fin de ses jours. Les conditions de cette donation sont généralement détaillées dans un acte notarié afin de se protéger advenant toute cession ultérieure du bien ainsi transmis. Mais qu’advient-il lorsqu’on n’a pas d’enfant ou lorsqu’aucun d’eux ne souhaite ou ne peut reprendre l’exploitation agricole?

 

Lire la suite...
 
L’enfant de trop, l’enfant trouvé, l’enfant abandonné
Lundi, 27 Mars 2017 00:00

 

enfantstrouvesL’historien du Moyen Âge, Philippe Ariès, écrit que «la mort d’un petit enfant était en général tenue pour beaucoup moins grave que celle d’un cochon ou d’un cheval». On a peine à admettre au XXe siècle une telle attitude, qui condamnerait les parents à une sévère sentence. Pourtant, nous trouvons à Chambly des situations d’abandon d’enfant et même d’infanticide. Et ce n’est pas au Moyen Âge. Voici quatre cas:

 

Lire la suite...
 
Goto Top