SHSC - Ressources historiques

Dans la seigneurie de Chambly, en 1706, s’ouvre le premier registre de baptêmes, mariages et sépultures de la paroisse Saint-Louis, desservie par des missionnaires récollets itinérants.

Richelieu désigne une rivière et sa vallée, une ville et son boulevard, un chemin à Saint-Mathias, et une rue à Chambly.

Armand Jean du Plessis, cardinal de Richelieu,  homme d’Église et d’État français, premier ministre et confident du roi Louis XIII, dirigea une sévère dictature. Il fonda cependant, la prestigieuse Académie française.

Louise de Ramezay, née le 8 juillet 1705, fait partie d’une famille prestigieuse qui a participé aux événements les plus dramatiques de notre histoire nationale. Son père, alors qu’il était gouverneur de Montréal, a fait construire le célèbre château qui subsiste encore. Apprenant qu’un prisonnier anglais était un constructeur de moulin à scie, il «l’achète» aux Amérindiens et lui confie l’aménagement d’une scierie sur la rivière des Hurons, à Saint-Mathias. Malgré les diverses péripéties qui s’y déroulent (meurtre d’un esclave noir, procès divers, bris causés par les glaces), il semble que cette entreprise familiale marque l’enfance de Louise. C’est donc tout naturellement qu’elle en prend la direction lorsque l’occasion se présente, en 1738.

Le boulevard De Périgny, l’une des principales artères de Chambly (route 112), doit son nom à un des commandants du fort de Chambly: Paul d’Ailleboust de Périgny, né à Montréal en 1661. Dans la vingtaine, ce jeune militaire investit dans le commerce des fourrures.