SHSC - Ressources historiques

MmedeGannesCette belle dame de la haute société pose pour le peintre François Malépart de Beaucourt. Le tableau à l’huile représente Marie-Josèphe Antoinette de Gannes de Falaise, épouse de monsieur René Boileau. La première séance a eu lieu le 8 novembre 1792, ici même, à Chambly. C’est l’époux de la dame qui nous l’apprend: «1792, novembre 8, M. Beaucourt, artiste, a commencé le portrait de ma chère femme…», note monsieur Boileau dans ses Manuscrits, un journal d’éphémérides dont une grande partie sera publié par un de ses descendants, le zouave Gustave-Alfred Drolet dans Zouaviana.

laricoLa librairie Larico à Chambly, qui vient de célébrer en 2017 son demi-siècle d’existence, mérite les hommages du milieu culturel de la région et de la population. Établie à Chambly en 1967, par monsieur et madame Julien Lachapelle, elle a connu un dynamisme particulier grâce à Linda et Yvon Bergeron. La famille Bergeron, à la fois libraire et mécène, en est la propriétaire depuis août 1988. Larico est un phare de la culture.

Hangar bennett_1C’était en 1867 un terrain sans bâtiments (entre le bistro Le Vieux Bourgogne et le boulevard Fréchette). Ce lot 123, inhabité, appartenait alors au docteur Charles Boucher de Grosbois (1809-1871), médecin de profession, brasseur par passion et entrepreneur en tout genre. C’est en 1907 que l’emplacement  sera subdivisé en dix-huit lots.

Berloton09031753Un personnage, du nom de Pierre Berloton (c1653–1753), inhumé à Chambly le 9 mars 1753, âgé de 100 ans, et son épouse Marie-Anne Renaud (c1674–1749), inhumée à l’âge de 75 ans, seraient parmi les premiers occupants de l’Ile-aux-lièvres. Ce couple aurait obtenu une concession du seigneur Jean-Baptiste Boucher de Niverville le 30 juillet 1735 (Notaire De Blanzé).