SHSC - Ressources historiques

 

stjosephLe voyageur qui a traversé les villages de la Côte-du-Sud, venant de Québec allant jusqu’à la Gaspésie, aura noté que les églises font face au visiteur. Beaumont, Saint-Michel, Saint-Vallier, Berthier, L’Islet, Saint-Jean-Port-Joli, Rivière-Ouelle, Kamouraska, Saint-André, et bien d’autres. Une grande majorité des temples catholiques expose son portail à l’est-sud-est. De sorte que le parvis reçoit le maximum d’ensoleillement. Bon ! On dira que le soleil facilitait la besogne du bedeau pour déneiger le perron de l’église. D’autres argumenteront qu’il s’agit d’un hasard des circonstances, des configurations géographiques, d’un choix arbitraire des architectes.

 


unsousLe propriétaire d’une seigneurie au Bas-Canada disposait d’un «droit de retrait» reconnu par la Coutume de Paris. C’est-à-dire qu’il pouvait faire main basse sur un terrain concédé, moyennant une compensation versée à l’exproprié. Le seigneur devait justifier son geste.

 

 

peinture

À cette période, nous sommes au centre d’un rivalité professionnelle entre le curé de Chambly et Mgr Lartigue, évêque de Montréal. Le différend porte sur les collèges respectifs que chacun veut promouvoir. Une rivalité pédagogique entre le collège de Saint-Hyacinthe, dirigé par Jean-Charles Prince, avec l’appui de l’évêque, et celui de Chambly soutenu à bout de bras par Pierre-Marie Mignault, sans l’autorisation de l’évêque.

 

20cents

Dans les temps actuels, nous pouvons payer des intérêts allant jusqu’à 20% et 24% de la somme empruntée. C’est légal, c’est admis, c’est fréquent. Bien plus, le créancier encaissera d’abord les frais de crédit avant d’amortir le capital prêté. De sorte qu’après X mois de remboursement, le débiteur doit toujours la presque totalité de la somme empruntée. Et nous ne parlons pas ici des prélèvements faits par des “shylocks” ou des requins de la finance occulte.